Lady Lovelace, la première programmeuse informatique


24 octobre 2016 0 comments Le saviez-vous ?, Non classé

Lady Lovelace.
Que vous évoque ce nom ?
Le pseudo d’une strip-teaseuse ?

Vous avez tout faux.

Lady Lovelace, de son petit nom « Ada », est une icône pour les informaticiens.
Rien de moins.
Et pas toute jeune. Elle a vécu dans la première moitié du 19ème siècle. Oui, l’histoire de l’informatique débute à cette époque.

Ada, princesse des parallélogrammes

Ada Byron - Lady Lovelace - première programmeuse informatiqueLady Lovelace est née Ada Byron (le 10 décembre 1815) et son nom de femme mariée est Augusta Ada King, comtesse de Lovelace.

C’est son père, le poète Lord Byron, qu’elle ne connut jamais, qui lui a donné ce surnom. Divorcé de sa mère, il quitta le Royaume-Uni et ne revit jamais sa fille mais s’assura que des tuteurs lui procurent un enseignement approfondi en mathématiques et en sciences. Pour une fille de la noblesse, et dans les années 1820, c’était assez inhabituel !

 

Charles Babbage, la rencontre qui forge son avenir

Charles BabbageEn 1832, par l’entremise de Mary Sommerville, une chercheuse et auteure scientifique, elle rencontre Charles Babbage (une autre grande figure de l’informatique, on en parlera dans un autre article, mais si vous êtes pressé, voici déjà de quoi lire). Âgée de 17 ans, elle tombe en fascination devant les machines à calcul qu’il met au point et devant l’homme, sans doute attirée par l’image paternelle qui lui a manqué durant sa jeunesse.

Les mathématiques, c’est toute sa vie

Elle épouse William King, comte de Lovelace en 1835. Ses obligations d’épouse, de maîtresse de maison et de mère (deux fils et une fille) la tiennent éloignée des mathématiques.

Quatre ans plus tard, elle en reprend l’étude avec l’aide d’un tuteur conseillé par Babbage. Encouragée par ses propres progrès, félicitée pour son esprit créatif et son enthousiasme, elle trouve même dans l’étude des mathématiques un véritable sens à sa vie.

Le premier programme informatique naît sous sa plume

La machine analytique de BabbageEn 1841, elle est sollicitée pour traduire en français un mémoire (écrit en italien) consacré à la machine analytique de Babbage. Impressionné par la qualité de son travail, ce dernier, fort malade, l’encourage à pousser son analyse. Ada, passionnée et fière de la tâche qui lui est demandée, aboutit en 1842 à la réalisation d’un algorithme, soit un programme informatique, qui permet de calculer les nombres de Bernoulli avec la machine analytique de Babbage. (pour les mordus de maths, les nombres de Bernoulli, c’est par ici).

Cet algorithme est considéré comme le premier programme informatique au monde car il a été écrit avec un formalisme et un langage adapté à une machine !

Ada finit sa vie tragiquement, ruinée et malade

Pour aider Babbage à financer la construction de sa machine (qui ne le fut jamais pour des questions financières et techniques), Ada tenta de mettre au point un système pour gagner aux courses de chevaux. Elle ne réussit qu’à se couvrir de dettes.

Ada Byron, comtesse de Lovelace mourut à l’âge de 36 ans d’un cancer de l’utérus.

L’histoire de l’informatique retiendra à jamais Ada Lovelace

Lady Lovelace est considérée comme la première programmeuse de l’histoire de l’informatique.

Son nom et son action furent réhabilités à la fin du 20ème siècle par une équipe d’informaticiens du département de la Défense américain. Ils baptisèrent de « Ada » le langage de programmation orienté objet qu’ils mirent au point.

Son nom est évoqué dans plusieurs fictions contemporaines (films, jeux vidéo).

Et si vous regardez bien l’hologramme qui accompagne les produits Microsoft, vous y verrez un personnage. C’est elle. Ada Lovelace.

 

L’histoire de l’informatique est parsemée d’anecdotes et de parcours humains hors normes. Saviez-vous d’où vient le premier « bug » ? Et qui a inventé la souris ?

Back to top