Le CMS WordPress, le bon choix pour construire son site web

La création d’un site web est devenue affaire de professionnels : développeurs, web-designers, ergonomes, etc. Elle peut être aussi l’affaire d’un non-spécialiste qui accepte d’y consacrer du temps. Les outils disponibles sont de plus en plus conviviaux et orientés utilisateurs. Parmi ceux-ci, les CMS.

Choisir un CMS

[spacer height=”40″]

Qu’est-ce qu’un CMS ?

CMS est l’acronyme pour le terme anglais « Content Management System », traduit en français par « Système de Gestion de Contenu (SGC) ». C’est un ensemble de logiciels qui fournissent de nombreuses fonctionnalités : structuration du contenu, séparation de la gestion et de la mise en forme, travail collaboratif avec des droits distincts pour les utilisateurs, utilisation de mises en page prédéfinies, d’extensions, etc.

Caractéristiques des CMS

Ces CMS peuvent être propriétaires c’est-à-dire qu’ils sont conçus, vendus, maintenus par une entreprise privée (agence, société informatique).
Ils peuvent également être open-source (https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source) c’est-à-dire conçus, améliorés, maintenus par une communauté active de développeurs, designers, etc.. qui y travaillent gracieusement. L’outil peut être téléchargé et utilisé gratuitement par tous. Certaines développements de l’outil (des extensions, des fonctionnalités particulières) peuvent être payants.

Certains CMS  nécessitent la mise en oeuvre d’une base de données, d’autres pas, certains nécessitent d’être installés sur son ordinateur, d’autres sont utilisables exclusivement sur le web. Certains sont dédiés à la gestion de blogs, d’autres à des portails ou à des boutiques en ligne. Les langages informatiques sur lesquels se basent ces systèmes sont variés. Ils ne nécessitent pas de les connaître pour les utiliser, bien que leur maîtrise apporte encore plus d’autonomie et de liberté dans la construction du site web.
Les systèmes disponibles sont (très) nombreux. Parmi les plus connus : Joomla!, Drupal, Mambo, CMS Made simple, Wix, Jimdo, E-monsite, WordPress. Wikipedia liste et décrit brièvement les CMS existants.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais CMS. On oppose ainsi souvent Joomla!, Drupal et WordPress. Chaque outil a ses avantages et ses inconvénients et doit être choisi en fonction de ses besoins.

WordPress, le CMS de prédilection chez JayPweb

Six raisons principales ont orienté notre choix pour l’utilisation du CMS WordPress, système de gestion de contenu, open-source, écrit en un langage de programmation libre, le PHP, et reposant sur un système de gestion de bases de données MySQL, lui aussi open-source (sous certaines conditions).

1. Libre et gratuit

WordPress est un logiciel open-source. Il est développé, amélioré par une  communauté de passionnés programmeurs et mis à la disposition du grand public.
L’installer et l’utiliser ne coûte donc rien.

2. Facile d’utilisation

Son installation, sa mise à jour, son utilisation sont faciles à appréhender. Un néophyte, avec un minimum d’aide, peut rapidement devenir autonome dans la gestion du contenu, voire la maintenance du système.

3. Personnalisable

Le catalogue de thèmes (l’emballage graphique) et d’extensions (les fonctionnalités supplémentaires) sont très riches et permettent une personnalisation très poussée du site.

4. Excellent pour le référencement

WordPress est le CMS le mieux optimisé pour le référencement naturel. Il est vraiment l’ami de Google ;-). L’omnipotent moteur de recherche favorise aussi les sites Responsive, c’est-à-dire s’adaptant automatiquement à toutes les dimensions d’écrans (de l’écran de PC à celui du smartphone), et de nombreux thèmes WordPress proposent cette adaptation.

5. Respect des standards du web

WordPress respecte les standards du web en matière de XHTML (utilisé pour structurer les pages web) et de CSS (utilisé pour mettre en forme les pages). Cela garantit le fonctionnement de votre site sur tous les navigateurs. Sa mise à jour régulière, qui peut être automatisée, garantit également qu’il sera toujours en phase avec les dernières évolutions de ces standards du web.

6. Liberté totale pour l’utilisateur

Sa conception, open-source, son architecture basée sur le langage de programmation PHP et le système de gestion de base de données relationnelles MySQL, également conçus dans l’esprit open-source, donnent une entière liberté à l’égard de l’hébergement, de la sous-traitance (développement informatique, graphisme). Si l’on décide de déménager ou de changer de sous-traitant, il suffit à l’utilisateur d’embarquer ses fichiers-sources et sa base de données, et d’aller voir ailleurs…

Le site internet francophone consacré à WordPress détaille d’autres avantages.

Connaître les limites de l’outil

Cependant, rançon de sa gloire, WordPress est une cible privilégiée d’hackers malveillants qui tentent d’exploiter les failles éventuelles, notamment au travers des extensions mal sécurisées. Il faut donc être attentif aux mises à jour régulières du logiciel lui-même et des extensions afin d’assurer la sécurité optimale du site internet.
Il peut également s’étoffer en de nombreuses ramifications dignes d’une usine à gaz. L’outil  peut être victime de ralentissements si on y installe beaucoup trop d’extensions. La convivialité et la simplicité d’utilisation ont également leurs limites. Si vous souhaitez personnaliser de manière poussée votre site web, il sera sans doute nécessaire de mettre les mains dans le code ou de requérir les compétences d’un développeur.

En conclusion

WordPress est donc pour nous le CMS le plus adapté pour aider nos (futurs) clients à réaliser un site internet de qualité professionnelle, à le gérer de manière autonome avec un minimum d’apprentissage et à se rendre indépendant de toute contrainte technique ou commerciale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.